le cas Alexans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le cas Alexans

Message  ruanon le Jeu 6 Juil - 14:44

EN COURS

Point de vue de Ruanon


* Déja à l origine , je le trouvais bien curieux.
Il m avais demandé en quoi consistait le conseil ( a la fin du 2 eme mandat de Nad)
-> ca ne l interressait pas
* adhesion a la liste de Nad ( 2 eme mandat)
* Vote en faveur de la Reyne actuelle
* lèche pour l ordre Royal du Lys
* Erreur de transmission d un courrier officiel
* Pro Royaliste ( Cas Tengris ( Bearn et Gascogne)
* Mensonge sur l adhesion de Thibali sur sa liste

*

ruanon

Messages : 18
Date d'inscription : 24/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cas Alexans

Message  nadieja le Mer 12 Juil - 14:37

bon je te donne plusieurs trucs concernant ce gars là

Alexans a écrit:Non mais attendez, moi j'y vois une opportunité, si un autre comté veut une armée qui a été monté par notre province, que la province en question paie 500 écus.

D'un autre côté, on pourrait laisser aller en échange d'une lettre officielle de la dite province qui veut reprendre l'armée en question en main.

Au moins avec une lettre officielle signé du régnant, on en aurait le coeur net et cela renforcerait le lien diplomatique entre les deux provinces.

Je suggère de lui demander quelle province a besoin de l'armée, sans plus. Puis s'il répond, d'écrire au régnant en question pour lui demander et passer notre accord si tout cela se tient.

Je sais que vous avez un doute, mais si on force, c'est peut-être là qu'il passera du côté brigand, s'il dit la vérité, en plus de garder une amitié avec les Tangris, on renforce une amitié avec une autre province.
Alexans a écrit:Bon pour les menaces de guerre, dès qu'une entité lance une guerre contre une province, les renforts peuvent arriver rapidement, à moins que l'entité soit une autre province vassale de France, donc s'il ne veut pas perdre en réputation face à la couronne, il est dans son intérêt de ne pas partir en guerre.

Néanmoins, si on a la preuve que le Béarn veut les accueillir, même si on a des doutes, si cet ordre a vraiment aider le Rouergue le temps qu'il faut, je pense que par respect on doit les laisser partir. Mieux vaut éviter les ennuis, le comté en a déjà suffisamment je crois.

Même si je comprends l'argument de la non confiance, je ne vois pas plus intérêt de refuser leur requête. Disons que nous donnons comme réponse la négative et que nous les forçons à rendre les armes, si tout se passe bien. Un coup rendu en Béarn, ils pourront recréer une armée et s'ils ont des idées belliqueuse, nous serons revenus au même point qu'aujourd'hui.

Donc voici ma proposition, interdiction d'engager des hommes dans son armées, un petit groupe de personne veillera qu'aucune offre d'emploi sera donné pour l'armée et aucune intégration non plus.

QU'il a x jours pour quitter le comté pour le Béarn, à partir de quoi il ne sera plus dans les listes amis des villes de Rouergue, ce qui pourrait lui coûter son armée.


Alexans a écrit:Je vous comprends, mais dans tous les cas, si le résultat est de se faire attaquer, on va se faire attaquer. Si on essaie de la forcer à baisser l,étendard, cela aura pour prétexte de nous attaquer et si leur but est déjà de le faire, que ce soit la justification de leur obliger à baisser pavillon ou profiter de notre gentillesse en acceptant, on se fera attaquer dans tous les cas.

Le Béarn nous a confirmer, à partir du moment que le Béarn confirme, ils sont responsable de cette armée, il nous resterait plus qu'à faire une annonce officielle disant que l'armée Tangris appartient officiellement au Béarn d'une demande officielle et qu'il nous fait plaisir de pouvoir aider notre voisin souhaitant la bonne continuation à l'armée Tangris.

En privée on averti le Béarn de se méfier et on fera la même chose de notre côté et on verra.

Au moins en faisant comme cela, le Béarn nous remerciera et nous ne donnerons pas une justification à cette armée de nous attaquer, s'ils le font, ça sera de leur grée en prenant part de façon entière aux brigands, aucun doute ne pourra planer.

cela concerne bien évidemment les problémes avec l'armée Tengri
avatar
nadieja

Messages : 12119
Date d'inscription : 17/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cas Alexans

Message  nadieja le Mer 12 Juil - 15:06

Alexans a écrit:Pour la justice comme j'ai dit, il faut pas s'en faire, je peux suivre les dossier et aider autant le procureur que le juge pour que les choses soient bien faites, s'ils souhaitent mon aide.

Si vous voulez une révision du codex, ça aussi je peux.


Prend la pause et étant nouveau dans la province, il peut se permettre des points de vue extérieurs, d'autant plus qu'il s'est bien informé sur la province.

Je ne suis pas le meilleur en terme d'économie, par contre, je sais que le Rouergue est un peu faible sur ce côté, surtout par le manque de population à vrai dire.

Comme vous savez, j'ai été dans quelques province, le Berry, visité longuement la Guyenne où mon défunt frère était dans le conseil. J'ai été du conseil du Poitou à quelques reprises et du BA.

Une chose que j'ai remarqué, c'est qu'il n'y a aucun province qui se dit spécialiste des produits de luxes. Du moins, je n'en connais pas. Hors, toutes les provinces en ont besoin. Le Rouergue est quand même bien situé géographiquement dans la France.

Mon idée serait de faire de Rouergue l'incontournable en matière de produit de luxe, on offre des bons prix et nous en avons en bonne quantité. Je vois cela en quelques étapes et évidement, ça ne se fera pas en un seul mandat mais j'ai la conviction, à défaut d'avoir des gens pour remplir les coffres, que ce commerce pourrait vous donner un peu de regain économique et une bonne place en France à ce niveau.


Étape 1: Analyse du marché

Voir les besoins des gens et des provinces aux alentours, ce qu'ils demandent le plus souvent. De plus, mettre sur pied des équipes de marchands ambulants, cela peut outrepassé la province, pouvant recruter des gens d'un peu partout.

Étape 2: Qui vend quoi, qui achète?

Il est facile de savoir que le Champagne est produit en Champagne ou que le jambon de Bayonne est produit à Bayonne en Gascogne. Mais ce n'est pas évident pour tous les produits, il faut donc faire une liste et savoir les prix "normaux" des ventes.

Qui achète, bien pour savoir surtout à quelle quantité on a besoin pour chaque produit et ainsi avoir de meilleurs prix pour vendre plus bas.

Étape 3: Prévoir une sécurité accrue

Quand tout est mis en place pour commencer ce commerce, il faut prévoir une sécurité accrue du territoire afin de prévenir le pillage. Il faudrait aussi prévoir éventuellement une équipe d'espionnage afin de savoir si le fatum ou autre groupe serait tenté de venir ici.

Il faut aussi prévoir une sécurité de nos marchands avant de les envoyer.

Étape 4 Bureau de commerce

Ouvrir un bureau de commerce dans l'enceinte du château (fofo 2 off). Ainsi, des gens venant de partout pourraient poser des questions ou passer des commandes. Donc ils se présentent et pourraient passer leur commande en privé par la suite pour ne pas éveiller de soupçon.

Étape intermédiaire

S'acquérir sur le long terme d'une caraque marchande.

Établir des alliances de commerce de luxe avec d'autres province afin d'établir des routes officielles. En somme, ces ententes permettraient qu'à chaque fois que nos marchands met le pied dans une province, le CAC local s'engage a protégé les biens (donc les mettre dans sa trésorerie) le temps que les marchands traversent la province, ainsi, on diminue le risque de pillage.

On peut profiter de ce petit commerce pour armée des provinces qui en auraient besoin en cas de guerre par exemple, donc offrir un service vivre, nourriture, arme, onguent. La province pourrait se faire une réserve et devenir la référence Royale lorsque la France est en guerre et a besoin de stock. En plus, pour nous, ça nous fait aussi un stock intermédiaire s'ils nous arrivent quelque chose. Je suggèrerait que ce stock soit rangé chez des nobles en tout temps. L'avantage, si on se fait piller le château, nous avons des réserves bien caché, cela peut aussi être des écus.

Tout cela aurait plusieurs avantages, plus de visiteurs chez nous, donc plus de gens dans les tavernes, donc plus de naissances.

Si ça fonctionne, une économie qui pourraient devenir ruisselante avec le temps.

Nous deviendrons en quelques sortes le grenier de la France, c'est le principal but, en plus des produits de luxes, on aurait une bonne quantité d'arme, de bouclier, de nourriture et un stock important d'écus tout dans des propriétés privés appartenant à la plus fine noblesse du Rouergue volontaire.

Par contre, le plus difficile est de commencé, ça prend des écus, de l'investissement mais pour cela j'ai une idée. Empruntons à des particuliers, faisons des bons d'achats (rp parlant, ça déjà existé ig je pense). Avec des spécialistes en économie, on pourrait décidé que tel valeur en bon d'achat vaut tel % payable en x temps. Tous ces bons ne seraient pas négociable et seraient fixés à l'avance. Donc il serait aussi important d'avoir de bons prix pour les produits de luxes pour pouvoir les vendre avec profits. Mais pour ça faudra des calculs fait par de bons économistes.

Il faudrait donc créer la banque de Rouergue.
avatar
nadieja

Messages : 12119
Date d'inscription : 17/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cas Alexans

Message  nadieja le Mer 12 Juil - 15:07

Alexans a écrit:Écoute attentivement Millyssande et comprend qu'il doit être plus précis.

Prenons le tout un par un. Pour les marchands, comme je le dis dans mon explication, certaines personnes seront peut-être intéressé à travailler pour le Rouergue, cela peut avoir bien des avantages, donc nous pouvons très bien recruter des marchands dans les provinces voisines. Nous avons tous un ami qui n'habite pas le Rouergue qui lui a un ami qui pourrait être intéressé. Je n'ai jamais dis que cela va être facile mais rien ne nous empêche d'essayer, c'Est l'étape 1, donc rien d'acheté encore.

Pour le déficit, je le conçois mais il ne faut pas prendre les choses à l'envers. Il faut suivre chaque étape, avant de vouloir acheter ou vendre, il faut s'assurer d'avoir les équipes de marchands, des commandes officielles et garanties ainsi que des prix de ventes sous contrat.

Par exemple, on sait qu'il y a une grosse demande pour le jambon de Bayonne. On ne sait pas combien mais on sait que beaucoup en veulent. Première étape, contacter Bayonne et faire un contrat sur le jambon de Bayonne.

Ça pourrait ressembler à cela:

Pour 10 Jambons, tel prix
Pour 20 tel prix...

Ainsi de suite, plus on en achète....

Ainsi, on pourra fixer un prix par jambon... Il faut donc commencer par voir ce que les gens veulent, donc ici, il faut demander aux diplomate de voir avec les provinces leur besoin en produit de luxe. Quand les besoins semblent déterminant pour certains produits de luxe, on va voir les gens qui les font et on établi des contrats de ventes toujours en ayant comme objectif qu'au final, 1 de leur produit normalement vendu nous revienne un peu moins cher.

C'est donc APRÈS tout cela, quand on connait les besoins de chacun, qu'on peut déterminer ce qu'on a besoin d'investir pour tout produire. Comme nous avons des contrats, comme nous connaissons les besoins du marché, nous savons maintenant que nous feront pas de déficit puisque nos devoirs auront été fait. Par conséquent, là nous pouvons offrir des bons d'achats qui garantie un certain pourcentage de profit au particulier qui en achète. Avec les profits et un bon calcul du pourcentage sur les dividendes des bons d'achats, le Rouergue devrait se faire des écus et à moyen terme, le Rouergue n'aura plus besoin de vendre des bons d'achats.


Marque une petite pause.

Pour la caraque, c'est dans les étapes secondaire et à long terme. Si tout ce commerce fonctionne, on peut demander au Languedoc par exemple de nous donner une place dans un de leur port en permanence moyennant un prix.

Donc si la première étape ne fonctionne pas, qu'on n'arrive pas à bien déterminer les besoins, ce projet sera impossible. Donc l'analyse de marché dans ce projet est plus qu'important et je pense que les ambassadeurs devront aider pour compiler les informations.
avatar
nadieja

Messages : 12119
Date d'inscription : 17/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le cas Alexans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum